Retour empêché de François Boko : le PSR réagit et condamne.

0
12
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR) parti siégeant toujours à la coalition de l’opposition togolaise (C14) a réagi face au retour empêché hier de l’ancien ministre de l’intérieur, François Boko de son éxil de 14 ans. Le parti « condamne avec rigueur » cette situation et appelle les autorités togolaises au « respect des droits constitutionnels » de M.Boko. C’est à travers un communiqué signé de son Secrétaire National, le Prof. Komi Wolou, dont la rédaction a reçu copie que le parti fait part de sa réaction.

Le parti dénonce une atteinte aux droits fondamentaux de M.Boko. « Le Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR) condamne avec rigueur cette mesure qui constitue une atteinte inadmissible à ses droits fondamentaux » peut- on lire dans les lignes du communiqué.

Le parti fait un rappel  » Aucun Togolais ne peut être privé du droit d’entrer au Togo ou d’en sortir » selon ce que dit l’article 22 alinéa 2 de la constitution togolaise.

Le PSR exige du gouvernement togolais le respect des droits constitutionnels de M.François Boko.  « Le Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR) exige du gouvernement togolais de prendre toutes les dispositions nécessaires au respect des droits constitutionnels de M. Boko Akila » conclut le communiqué.