RGPH-5/2021 : le Gouvernement et l’UNFPA se sont accordés sur la phase opérationnelle par la signature d’un document

0
40
RGPH-5/2021 : le Gouvernement et l’UNFPA se sont accordés sur la phase opérationnelle par la signature d'un document

Le 5ème recensement général de la population et de l’Habitat prévu se tenir en 2021 après celui de 2010 aura bel et bien lieu . Ce mardi 15 décembre, le Gouvernement et l’UNFPA se sont accordés sur la phase opérationnelle du 5ème Recensement général de la population et de l’habitat par la signature de son document.
Le document de projet signé contient un double objectif à savoir : mobiliser les partenaires pour obtenir leur engagement à soutenir le processus et lancer officiellement le démarrage des activités du RGPH 5.
Le RGPH-5 permettra donc de disposer des indicateurs nécessaires au suivi et à l’évaluation des agendas nationaux et internationaux susmentionnés. Il permettra également de connaître la situation sociale de la population, y compris celle des populations vulnérables, notamment les personnes vivant avec un handicap, les orphelins, les enfants, les personnes âgées et les femmes à des niveaux géographiquement désagrégés. Les caractéristiques de l’habitat et du cadre de vie de la population et les différents mouvements de la population seront également appréciés. Ce recensement de la population et de l’habitat vient à point nommé.


« Il convient de souligner que le 5ème recensement général de la population et de l’habitat, un excellent outil de planification, de suivi et d’évaluation des politiques et programmes de développement, se réalise à un moment où les priorités de l’Etat sont centrées sur la mise en œuvre du plan national de développement (PND), des Objectifs du Développement Durable (ODD), de l’agenda 2063 de l’Union Africaine, de l’analyse et l’exploitation du dividende démographique et sur le processus de décentralisation et de développement local qui nécessitent des données désagrégées au plus fin niveau de la subdivision administrative. Le RGPH-5 permettra donc de disposer des indicateurs nécessaires au suivi et à l’évaluation des agendas nationaux et internationaux susmentionnés. Il permettra également de connaître la situation sociale de la population, y compris celle des populations vulnérables, notamment les personnes vivant avec un handicap, les orphelins, les enfants, les personnes âgées et les femmes à des niveaux géographiquement désagrégés. Les caractéristiques de l’habitat et du cadre de vie de la population et les différents mouvements de la population seront également appréciés. Ce recensement de la population et de l’habitat vient à point nommé. En effet, pour mettre en œuvre le projet de société du Chef de l’Etat, le gouvernement vient d’adopter la feuille de route pour la période 2020-2025 en lien avec le Plan national de développement (PND) et la Déclaration de Politique Générale. Cette feuille de route fait un recentrage des priorités d’action de développement du gouvernement sur les cinq prochaines années en tenant compte des défis et des opportunités. Avec cette feuille de route, le Gouvernement vient de tracer une trajectoire claire et déterminée pour faire du Togo un Pays de cohésion et de paix, et une Nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable. Cette vision nationale partagée est articulée en trois axes stratégiques à savoir : (Axe 1) Renforcer l’inclusion et l’harmonie sociales et consolider la paix ; (Axe 2) Dynamiser la création d’emplois en s’appuyant sur les forces de l’économie ; et (Axe 3) Moderniser le pays et renforcer ses structures. Cet agenda national quinquennal se décline en dix (10) grandes ambitions autour de quarante-deux (42) projets et réformes prioritaires.C’est dire donc que les résultats de cette opération de recensement revêtent une importance capitale pour la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de la feuille de route gouvernementale » a clarifié Sani Yaya, Ministre de l’économie et des finances.

Le budget global de l’opération est de huit milliards six cent quatre-vingt-dix-huit millions cinq cent vingt mille deux cents (8 698 520 200) francs CFA.
L’objectif global d’un RPGH est de rendre disponible une base de données démographiques et socioéconomiques actualisées, fiables et désagrégées, pour répondre au besoin de planification et de gestion des programmes dans le but de réduire la pauvreté et de réaliser les Objectifs du Développement (ODD).