Sévir face aux non-payeurs d’impôts.

0
26

Le lundi dernier, l’Office Togolais des Recettes (OTR) a présenté aux média et aux opérateurs économiques les innovations du nouveau code général des impôts et le livre des procédures fiscales notamment la suppression de certaines taxes.

L’impôt sur le revenu des transports routiers (IRTR) communément appelé « trimestre » ne fait pas parti de ce lot de taxes supprimées. Cet impôt continuera à être prélevé chez les transporteurs routiers notamment les chauffeurs de taxi et les Zémidjans.

Dans un communiqué, l’office rappelle aux contribuables que la perception de cet impôt au titre du quatrième trimestre 2018 a débuté depuis le 02 janvier dernier et se poursuit jusqu’au 31 janvier 2019.L’office prévient les retardataires puisqu’il entend sévir car les contrôles débuteront le 1er février 2019 sur toute l’étendue du territoire national et ceux jusqu’au 31 mars de cette année.

La rédaction.