Violences sur les arbitres: la FTF sort de son silence et condamne.

SPORT

La Fédération Togolaise de Football (FTF) vient de sortir un communiqué pour condamner les violences en marge des matches de la 16ème journée du football de première division ce week-end notamment à Kabou et à Dapaong.

Ces actes de violences ont été orchestrés à l’endroit des arbitres, ce qui poussé l’ Association Nationale des arbitres de football du Togo (ANAFOOT)

à monter au créneau et à appeler ses membres (arbitres) à ne pas répondre aux désignations sur la prochaine journée des matchs de championnat national des Première et Deuxième Divisions ainsi que sur les matchs des championnats régionaux de Troisième Division qui se jouent dans les ligues.

Face à cette situation, le communiqué de la FTF « condamne avec la dernière rigueur ces comportements répréhensibles qui sapent les valeurs que véhicule le sport telles que le Fair Play, la solidarité, la fraternité, la tolérance, entre autres ».

Des sanctions s’imposent face à de tels actes et la FTF  »  a d’ores et déjà pris les dispositions pour diligenter des enquêtes avec le concours des autorités compétentes en vue d’identifier les auteurs de ces comportements indélicats et situer les responsabilités sur les plans disciplinaire, pénal que pécuniaire « .

Ces comportements portent de sérieux coups au développement du sport au Togo.

La rédaction.

Laisser un commentaire