Accès des enfants à la justice : Un centre d’orientation et de réinsertion des enfants en difficulté verra bientôt le jour

Le ministre de la Justice et des Relations avec les Institutions de la République, Puis Agbétomey a présidé le 14 septembre 2018 à Lomé, la cérémonie de pose de première pierre du projet de construction et d’aménagement d’un espace d’accès au droit et à la justice pour les enfants au Togo.

Cette cérémonie a eu lieu en présence du Représentant Résident du Fonds des Nations Unies pour l‘Enfance au Togo (UNICEF), Dr Isselmou Boukary et de Mme Christina Bareira, cheffe de la Délégation de l‘Union Européenne (UE).

Ce cadre permettra d’offrir un environnement plus favorable à l’organisation d’activités ludiques et de réinsertion adaptées aux enfants et contribuer à réduire considérablement le taux des pratiques indécentes à leurs égard.

Le site est situé sur le terrain du centre d’orientation et de réinsertion sociale de Cacaveli et les travaux vont durer 3 ans.

Le centre est composé de 60 services différents à caractère social et professionnel. Sa construction va coûter 82.000.000 de FCFA. Un budget soutenu à 80 % par l‘UE et à 20% par le bureau de l’UNICEF au Togo.

« C’est avec une grande satisfaction que nous avons suivi depuis le départ jusqu’à présent, les activités inscrites et réalisées dans le cadre du programme d’amélioration de l‘accès à la justice pour les enfants du Togo. Ayant ratifié les principaux instruments internationaux et régionaux, que sont la Convention relative aux droits de l‘enfant et ses protocoles, la Charte africaine du droit et du bien-être de l‘enfant, notre département souhaite faire du centre d’orientation et de réinsertion de Cacaveli, un espace d’accompagnement d’un centre d’accès au droit et à la justice pour les enfants du Togo », a déclaré le ministre Puis Agbétomey au lancement des travaux.

Mis en œuvre par l‘UNICEF en collaboration avec le gouvernement togolais, le projet « Amélioration de l’accès à la justice pour les enfants au Togo » est une composante du « programme d’appui au secteur de la justice ». Il est également prévu une plate-forme dédiée à la protection et au respect des droits de l’enfant à Kara.

Christelle A.

Laisser un commentaire

Translate »
WhatsApp chat