Agbéyomé Kodjo est convaincu qu’il y aura « l’alternance » au soir du 22 février

0
15
Agbéyomé Kodjo est convaincu qu’il y aura « l’alternance » au soir du 22 février

Le président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD), candidat de la dynamique Mgr Philippe Fanoko Kpodzro à l’élection présidentielle est sûr que Faure Gnassingbé, le chef de l’Etat sortant, perdra le pouvoir au soir du premier tour fixé au 22 février prochain.

A en croire Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, candidat à l’élection présidentielle, l’alternance tant réclamée par ses compatriotes est proche…, elle sera effective au soir du premier tour de la présidentielle. C’est ce qu’il dit sur une radio privée de la place ce matin. « Je suis sûr que le 22 au soir, il y aura l’alternance », a-t-il insisté.

En effet, l’ancien Premier ministre du Togo se voit dans la peau du président de la République dans les tout prochains jours, demandant aux électeurs, « essayons de construire quelque chose », de se mobiliser pour la victoire.

« Nous serons ensemble pour redonner une nouvelle trajectoire à notre pays, trajectoire de paix, de justice, de dignité et de prospérité partagée. Je suis convaincu que nous allons gagner cette partie », a-t-il ajouté.

Faure Gnassingbé, le chef de l’Etat sortant, est candidat à sa propre succession sous la bannière de l’Union pour la République (UNIR) pour un quatrième mandat. Il fait face à six (6) opposants dont Jean-Pierre Fabre de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) et Agbéyomé Kodjo du MPDD…

Ce jeudi à minuit, la campagne a débuté sur l’ensemble du territoire national et dans la diaspora. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a, à la veille, appelé tous les candidats à faire preuve de hauteur d’esprit et de retenue. Une opération de séduction est avant un combat d’idées, a rappellé Tchambakou Ayassor, le président de cette institution.

Icilome