Après 72 heures passées au Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) de la Gendarmerie, Dr Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo a été libéré, mais placé sous contrôle judiciaire assorti de 04 conditions, dont l’interdiction de faire de « déclaration tendant à la remise en cause des résultats du scrutin présidentiel du 22 février 2020 ».

Pour François Boko, il revient « au doyen des juges d’instruction de tirer les conséquences des moyens de cette 3è condition en se déclarant incompétent pour instruire ».

Selon l’ancien ministre de l’intérieur, « Le Contrôle judiciaire d’Agbéyomé Kodjo est une victoire d’étape pour la vérité des urnes ».

A part le candidat de la Dynamique Kpodzro, ses compagnons de combat ont été également libérés. Tous sont placés sous contrôle judiciaire.

Icilome