Drame à Adakpamé : Enquête ouverte pour trouver les assassins, dixit Gal Yark

0
171
Drame à Adakpamé : Enquête ouverte pour trouver les assassins, dixit Gal Yark

Dans un communiqué rendu public vendredi, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Yark Damehame s’est prononcé sur les événements malheureux qui se sont déroulés le 23 avril dernier à Adakpamé, banlieue Est de Lomé. Le Général est revenu sur les circonstances du décès du nommé Koutwati Dodji.

« Selon les éléments recueillis des constatations faites sur place en présence de la famille et du chef quartier, il ressort qu’il s’agit du corps du nommé Koutwati Dodji, âgé de 40 ans environ, revendeur de portable au TP3 au Port autonome de Lomé, marié et père d’une fille. Des informations recoupées sur les lieux font état de ce que la victime qui dormait avec son épouse serait sortie aux environs de 23h dans la nuit du 22 au 23 avril 2020 pour des besoins à proximité de son domicile.

Ayant constaté l’absence prolongée de son époux, la femme a alerté vers 2h du matin les voisins qui malheureusement ne pouvaient entreprendre des recherches du fait du couvre-feu. Ce n’est qu’au lendemain aux environs de 5h au petit matin que le corps inanimé de l’intéressé est découvert devant la maison », a expliqué le ministre Yark Damehame.

Selon le communiqué, l’examen relève des hématomes sur tout le corps laissant présumé des sévices corporelles au moyen de bâton dont aurait été victime le défunt.

Pour le ministre Yark Damehame, il s’agit là d’un « acte crapuleux suffisamment grave qui mérite d’être rapidement élucidé ». Il affirme avoir instruit la Gendarmerie nationale de mener une enquête pour retrouver dans les plus brefs délais, les auteurs de cette barbarie.

Tout en présentant ses condoléances à la famille éplorée, le Général de bridage rassure la population que toutes personnes impliquées dans cette barbarie répondront de leurs actes devant la loi.

Icilome