Selon les prévisions météorologiques et hydrographiques, un phénomène d’agitation de la mer est attendu sur les côtes togolaises, durant les mois de juillet, août et septembre. En conséquence, la Préfecture maritime déconseille les baignades aux usagers (pêcheurs) et riverains de la côte, bref elle prévient toute la population.

« ce phénomène d’agitation de la mer pourrait entraîner plusieurs impacts négatifs et risques dont l’érosion côtière, les inondations, les submersions marines, les changements dans le comportement habituel de la mer et occasionner des pertes en vies humaines et de propriétés, ainsi que des dommages sur les infrastructures construites sur le littoral dont les hôtels, les habitats, etc… », a averti la préfecture maritime.

Et d’ajouter : « … plus de prudence pour toute autre activité nautique à proximité immédiate de la mer ». Quant aux communes du littoral, populations et usagers de la mer, il est recommandé une vigilance plus accrue en cette période où la mer est plus houleuse. Comme mesure préventive, une cellule de veille a été mise en place afin de suivre de près le phénomène et parer à toute éventualité.