Antoine Folly à l’opposition : « Nous sommes dans la situation d’un malade qui doit se faire soigner pour guérir »

Si dans le contexte de la présidentielle de 2020, des Togolais et des responsables d’organisations de la société civile appellent l’opposition entière à faire obstacle au 4ème mandat de Faure Gnassingbé, à l’Union des démocrates socialistes du Togo (UDS-Togo), bien qu’étant du même avis, on pense que l’opposition est malade et doit se faire soigner avant de faire face au pouvoir.

Pour Antoine Folly, délégué général de l’UDS-Togo, l’opposition togolaise a perdu et a fait perdre les Togolais lors des élections législatives du 20 décembre et communales du 30 juin dernier.

« Le contexte, est tel que le pouvoir et ses alliés auront la presque totalité des mairies, du nord au sud. Même sur les 13 communes du Golfe et d’Agoè-Nyivé, c’est à peine que les partis d’opposition, par le jeu d’alliance, s’en sortiront avec une mairie », a-t-il indiqué.

Et d’ajouter : « Nous sommes dans la situation d’un malade qui doit se faire soigner pour guérir. Quelles que soient les conditions, nous devons continuer à nous battre pour qu’en 2020 l’alternance se réalise ».

Même si l’acteur politique reconnait que ce ne sera pas facile, il rassure cependant que l’opposition constituée en un seul bloc viendra à bout du régime en place. Nul doute, un message qu’il adresse à ses amis opposants qui ont décidé de faire chemin seuls.

« Si nous faisons autre chose, si nous refusons de reconnaître que c’est en bloc que nous devons affronter ce régime, nous aurons les mêmes résultats. Même si Faure Gnassingbé est candidat pour une 4ème fois, le rôle de l’opposition est de tout faire pour qu’il n’y ait pas de 4ème mandat », a-t-il lancé.

En ce qui concerne la candidature de Faure Gnassingbé elle-même pour le compte de la présidentielle de 2020, Antoine Folly pense que cela ne dépend plus de personne que de lui-même.

« C’est le contexte législatif actuel créé par une Assemblée nationale ‘de service’ qui permet à Faure Gnassingbé d’être candidat à la présidentielle de 2020 », a déploré l’opposant.

Icilome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − = 10

Translate »
WhatsApp chat