CENI: Fin de mandat 60 jours après les résultats définitifs

0
14

La coalition de l’opposition pensait avoir trouvé l’arme fatale. La Commission électorale (CENI) étant arrivée au terme de son mandat d’un an, elle n’est plus légitime et il faut tout reprendre à zéro.

Pas du tout, a répliqué mardi Payadowa Boukpessi, le ministre de l’Administration territoriale.

Le mandat de la Céni est d’un an renouvelable. La mission de ses membres prendra fin avec la transmission du rapport d’activités 60 jours après la proclamation des résultats définitifs du scrutin.

Les législatives auront lieu le 20 décembre prochain.

‘Que les opposants relisent attentivement l’article 19 et ils auront la réponse’, a confié le ministre.

La coalition déploie un trésor d’imagination pour mettre des bâtons dans les roues du processus électoral.

Un nouvel argument est avancé chaque jour; sans convaincre beaucoup de monde.