Des promesses de campagne déjà tenues

LA UNE POLITIQUE

Le candidat Faure Gnassingbé était mercredi A Adéta (préfecture de Kpele, région des Plateaux). Comme à chacune de ses étapes, il a reçu un accueil chaleureux des militants et sympathisants, mais également de la population.

Ces rencontres avec le chef de l’Etat sortant sont rares. Ses déplacements – au delà de l’aspect purement politique – sont aussi l’occasion de réjouissances et d’animations.

Cela vaut aussi pour les autres challengers.

A Adéta, M. Gnassingbé s’est engagé à poursuivre la politique de développement en investissant sur l’essor économique des zones rurales. C’est évidemment l’agriculture qui est concernée. La relance du secteur passe par une production plus importante et par des activités de transformation.

Il a également promis à la population davantage d’équipements publics, des écoles, des dispensaires et des aides financières pour les ménages les plus défavorisés.

Les annonces du candidat d’UNIR ne sont pas que des promesses de campagne. Cette stratégie de développement a été engagée il y a plusieurs années. Mais nécessite du temps et des moyens.

Republicoftogo