Des faussaires de tests Covid19 et de gestionnaires de discothèques aux arrêts

0
41

Malgré l’interdiction aux tenanciers de boîtes de nuit par les autorités de ne pas mener clandestinement leurs activités dans la ville de Lomé afin de lutter efficacement contre la propagation de la pandémie ,certains en font sourde oreille .Face à la presse ce Mercredi , le premier responsable de la Coordination Nationale de Gestions de la Riposte au Covid-19 (GNGR-C19), Colonel Djibril Mohaman a annoncé l’arrestation ce week end des responsables de deux boites de nuit à savoir le MM7 et la Villa qui animent des soirées à Lomé .

La coordination a par ailleurs possédé à d’autres arrestations ; il s’agit des individus spécialisés dans l’établissement de faux certificats négatifs à la Covid-19 aux voyageurs à l’arrivée comme au départ de Lomé.
« Nous avons eu des rumeurs qu’il y a des fraudeurs qui font de faux certificats négatifs à la Covid-19 aux voyageurs notamment aux arrivants, mais également pour ceux qui partent de Lomé. Cela nous a permis de remonter jusqu’aux réseaux qui font cela. Et pour l’instant, neuf personnes ont pu être arrêtées et seront présentées devant la justice pour répondre de leurs actes. Nous allons continuer à être vigilants pour qu’on puisse arrêter les autres faussaires », a indiqué le patron de la GNGR-C19.

La GNGR-C19 en outre atteste et confirme que l’institut National d’hygiène est le seul service technique du ministère de la Santé, habilité à effectuer les tests PCR Covid-19. Pour les voyageurs, ces tests sont effectués à l’aéroport de Lomé, 72 heures avant leur départ et immédiatement à leur arrivée.