Du droit foncier des femmes

LA UNE SOCIETE

Malgré a lutte engagée par les organisations qui promeuvent la femme, le droit à l’accès à la terre n’est pas à ce jour une réalité dans les différents coins du Togo. Ainsi les sensibilisations se poursuivent pour faire du droit des femmes à l’accès à la terre une réalité.

Lors d’un atelier en début mai, une trentaine de femmes ont été entretenues sur le droit à l’accès à la terre. L’objectif de cet atelier est d’amener les femmes à prendre conscience qu’elles ont un accès équitable à la terre comme les hommes. L’atelier est à mettre à l’actif de la Fondation Konrad Adenauer (FKA), dans le cadre du projet EWOH2.

Ce projet prend en compte les femmes de la zone maritime et de la Kara. Les typologies de conflits et la gestion de ces conflits et les notions de négociation et médiation dans le secteur foncier ont été abordées.

Selon Maurice Kossi Gblodzro, coordonnateur national de la FKA , la fondation profite du nouveau Code des personnes et de la famille qui fait la promotion de l’égalité et de l’équité de l’homme et de la femme en matière de succession pour mettre sur le tapis la question de l’accès de la femme à la terre dans les communautés.

M E

Laisser un commentaire