Foncier : Après les violences meurtrières dans l’Oti-Sud, le gouvernement promet un retour à la normale

Sept (7) jours après les conflits fonciers meurtriers, ayant fait quatre (4) morts et une vingtaine de blessés dans l’Oti-Sud, une délégation gouvernementale s’est rendue dans le milieu ce 02 juin 2019, pour rassurer les populations d’un retour au calme. 

Conduite par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Colonel Yark Damehane et Tchabinandi Kolani Yentcharé, sa collègue de l’Action sociale, la délégation est allée constater les dégâts de ce conflit foncier meurtrier ayant opposé les communautés Tchokossi au Gangan le 26 juin dernier. 

La délégation gouvernementale s’est entretenue avec les populations locales, puis a apporté le soutien et la compassion du gouvernement aux victimes de ce litige foncier très ancien en attente devant la justice.

Selon Tchabinandi Kolani Yentcharé, la ministre de l’Action sociale, depuis 2016 « des comités ad-hoc ainsi que des conseils préfectoraux de sages » sont mis en place en vue de la prévention et de la gestion des conflits fonciers occasionnant d’énormes dégâts.

« Nous allons nous investir, promet-elle, et poursuivre la sensibilisation et le suivi de proximité afin que tout rentre dans l’ordre ».

Condamnant ces violences, le Colonel Yark Damehame a indiqué que des poursuites seront engagées contre les auteurs qui répondront de leurs actes devant la justice. 

Rappelons qu’au Togo le foncier a malheureusement toujours été source d’affrontements inter-communautaires. 

Icilome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 11 = 19

Translate »
WhatsApp chat