Général Yark : La force spéciale mixte anti-pandémie continue sa mission

0
201

Le gouvernement a entamé depuis lundi 8 juin, l’allègement des mesures après une étude scientifique qui révèle la stabilisation de la situation de la pandémie dans le pays. Interrogé ce matin sur la radio Victoire FM, le ministre de la sécurité le Général Yark Damehame a éclairé l’opinion de ce que, la Force Spéciale mixte Anti-pandémie (FOSAP), malgré la levée du couvre-feu, continue sa mission, celle de faire respecter d’autres mesures préventives toujours en vigueur.

« La FOSAP continue sa mission. Elle va accompagner le gouvernement dans l’application des mesures prises. Aujourd’hui, le port de masque est obligatoire. La FOSAP veillera à ce que chaque citoyen adopte ces mesures. Il y a au niveau des transports, la limitation du nombre de passagers. La force va veiller à ce que cette limitation soit respectée. Les mesures barrières sont toujours d’actualité. On n’a pas supprimé les mesures barrières donc la FOSAP veillera à ce que ces mesures soient respectées. Dans les bars et restaurants, il y a le problème de distanciation. Il faut respecter cela », a expliqué le Gal Yark Damehame.

Contrairement à ce que bon nombre de personnes pensent, l’allègement des mesures à savoir la levée du couvre-feu et aussi le débouclage des villes, n’est pas synonyme de la fin de la crise, le coronavirus circule toujours. Alors les populations doivent s’en tenir à l’impérieuse nécessité de continuer par respecter les mesures barrières et autres dispositions, visant à endiguer la pandémie dans notre pays, le Togo.

Comme le disait le coordination de gestion de la riposte, on doit apprendre à vivre avec le virus. Le gouvernement accentue la sensibilisation et en appel au sens de responsabilité de tout citoyen, afin que cette bataille soit gagnée. Il convient de préciser que le non respect des consignes peut naturellement entraîner des sanctions, alors le bon sens doit être de mise à tous les niveaux.