Golfe 7 : Ouverture ce mercredi de la 4 ème session budgétaire exercice 2021

0
40
Golfe 7 : Ouverture ce mercredi de la 4 ème session budgétaire exercice 2021
salle de reunion

Le conseil municipal de la commune Golfe 7 a ouvert ce mercredi 30 décembre 2020 sa quatrième session ordinaire de l’année. cette 4eme session consacrée à l’examen du budget primitif exercice 2021 a été lancé par le Aimé Djikounou en présence du préfet du Golfe, Komlan Agbotsè.


Le préfet Komlan Agbotsè dans son intervention a félicité tous les acteurs de la commune qui ont œuvré pour que cette session s’ouvre à quelques heures de la fin de l’année 2020 marquée par des chamboulements liés à la pandémie de la covid-19.
Pour le maire Aimé Koffi Djikounou, cette session permettra à la municipalité de se doter d’un outil essentiel de travail en 2020.


« Les travaux de l’examen du budget primitif gestion 2021 que nous soumettons à votre appréciation sont précédés d’un travail préalable fait de concert avec les différents acteurs de développement liés à notre commune dans le souci de pouvoir dénicher les aspirations les plus profondes de nos populations. Le budget exercice 2021 que nous soumettons à votre appréciation, chers collègues, est un budget réaliste, qui tient compte de nos engagements et des projets prioritaires de notre commune. Il nous permettra d’assurer le fonctionnement régulier des organes municipaux, l’amélioration des conditions de travail des élus et du personnel et l’amélioration des conditions de vie de nos populations. Nous devons consolider les acquis comme l’amélioration de la mobilisation des ressources. Toutefois, les grands défis à relever pour la nouvelle année sont entre autres : l’amélioration des recettes, la propreté urbaine, la construction d’infrastructures socio-éducatives, la santé, l’eau, l’aménagement des voies communales », a déclaré le maire Koffi Aimé Djikounou. »


Pour information le budget prévisionnel de la commune Golfe 7 en 2021 connais un augmentation de 6% par rapport à celui de 2020 qui est équilibré en recettes et en dépenses à la somme d’UN MILLIARD CINQ CENT VINGT-ET-CINQ MILLIONS CENT CINQUANTE SEPT MILLE SEIZE Francs (1.525.157.016 FCFA).