Hors prescription, point de salut

Hors prescription, point de salut

SANTE

L’Ordre des pharmaciens (ONPT) part en guerre contre l’automédication. Du petit rhume à des pathologies plus graves, de nombreux Togolais sont persuadés qu’il peuvent se soigner eux mêmes.

Grave erreur.

‘Le médicament n’est pas un produit de consommation ordinaire. Il est prescrit par un médecin et est délivré par un pharmacien’, rappelle Koundé Innocent Kpéto, le président de l’ONPT.

Penser que de l’aspirine ou du paracétamol – en vente libre – n’ont pas d’effets secondaires, c’est une mauvaise analyse. Idem pour d’autres catégories de médicaments.

Le rôle des pharmaciens n’est pas seulement de vendre, mais de conseiller les clients.

A cette problématique de l’automédication s’ajoute une autre menace, celle de la consommation de contrefaçons.

Près de la moitié des médicaments vendus au Togo seraient des faux.

Republicoftogo

Laisser un commentaire