SPORT

Le néo Epervier Gilles SUNU se livre sur sa première en équipe nationale.

Reading Time: 2 minutes

La Fédération internationale de football association (FIFA) donne son accord afin que le Franco-togolais change de nationalité sportive. Gilles Sunu a évolué avec les Bleus de France dans les catégories inférieures.

Dans la foulée, les choses se sont vite enchaînées de sorte que le sociétaire d’Erzurumspor, club d’élite turc, va honorer sa première sélection. En effet, le Togo affronte la Gambie en double confrontation (3ième et 4ième journées des éliminatoires de la CAN 2019) les 12 et 16 octobre prochains à Lomé puis à Banjul.

Après une première séance d’entraînement avec ses partenaires en équipe nationale, le néo Epervier s’est confié à la presse : « Je suis très fier et très honoré d’autant plus que ça fait longtemps que je n’étais pas venu à Lomé donc très fier et très honoré de pouvoir représenter mon pays ».

Et il parle de but à atteindre dans l’immédiat, celui de gagner le vendredi prochain contre les Scorpions de Gambie au stade municipal de Lomé. « J’ai regardé le match contre l’Algérie et je pense que c’est une équipe qui va jouer en contre. Maintenant notre objectif c’est de gagner à domicile et aller chercher un point là-bas puisque c’est toujours très difficile en Afrique d’aller gagner des matchs à l’extérieur », explique-t-il.

S’il accepte jouer pour son pays d’origine c’est parce qu’il a quelque chose à apporter sur le terrain. « J’essaie d’emmener mon envie et mes qualités de joueur notamment ma vitesse et puis voilà en tant que joueur offensif marquer des buts et faire des passes décisives, c’est ça l’objectif », ajoute-t-il.

Gilles Sunu souligne aussi que sa venue dans le nid des Eperviers a un peu tardé à cause des blessures durant ces dernières années. Mais actuellement, il en est sorti et pense même « que c’est le bon moment de représenter le Togo ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *