Le parti « Les Démocrates » fête ses 4 ans et appelle le peuple à la mobilisation

0
11
Le parti « Les Démocrates » fête ses 4 ans et appelle le peuple à la mobilisation

Le parti « Les Démocrates » a soufflé ses 4 bougies le 21 décembre 2019. Hier après-midi au siège du parti à Lomé, les responsables ont réaffirmé leur engagement à lutter au côté du peuple togolais, surtout œuvrer en sorte qu’il y ait l’alternance au Togo en cette année 2020.

L’éveil de conscience des masses pour reconquérir la dignité du peuple souverain, la lutte pour l’alternance, la non inscription dans une dynamique électoraliste, le Togo étant une dictature, le refus d’une course au pouvoir et l’adhésion dans une dynamique de lutte pour la libération nationale sont autant d’objectifs que s’est assigné le parti de Nicodème Habia depuis sa création.

« A l’orée d’une nouvelle année où il amorce ses 05 ans, fidèle à sa philosophie, le parti tient à présenter ses vœux les meilleurs au peuple togolais Souverain ; 2020 sera une année lumière dans l’histoire politique du Togo, que le soleil luise enfin pour que chacun de nous, citoyen de la Terre de nos Aïeux, et que nous ayons en partage au quotidien le pain et la démocratie, que nos prières s’élèvent vers le Dieu Tout-Puissant et que nos actions soient couronnées de succès pour arracher l’alternance », lit-on dans la déclaration issue du Conseil national extraordinaire tenu ce vendredi.

En ce qui concerne le processus électoral en cours, le parti Les Démocrates dénonce son caractère illégal et appelle le peuple togolais à la mobilisation. Nicodème Habia et ses collaborateurs n’entendent pas se mêler de ce processus. Ils appellent cependant les forces démocratiques à œuvrer ensemble pour arracher une transition devant permettre l’installation d’institutions crédibles avant l’organisation de toute élection au Togo.

Le parti Les Démocrates « appelle le peuple togolais à rester mobilisé et à se tenir prêt à agir le moment venu, partout sur la Terre de nos Aïeux, pour arracher l’alternance ».

Icilomé