SOCIETE

Le Système de Surveillance d’Information de Sécurité aérienne, au centre d’une rencontre à Lomé

Temps de lecture: 1 minute

À l’initiative de l’Organisation des aviations civiles internationale (OACI), une formation des acteurs impliqués dans la navigation aérienne au Togo sur le Système de Surveillance d’Information de Sécurité (SIMS) a débuté mardi 6 novembre 2018 à Lomé.

Selon les premiers responsables de l’Agence Nationale de l’Aviation civile (ANAC), le SIMS est un nouveau système qui va permettre de disposer de fichiers en temps réels relatifs aux différentes composantes de la navigation aérienne ainsi qu’un traitement rapide des sites d’informations allant dans le sens de la prise de décisions promptes et appropriées.

« Aujourd’hui, c’est le SIMS qui va nous permettre de superviser plus efficacement nos aéroports et les opérations en matière de compagnie aérienne. Nous aurons des indicateurs et cela nous permettra de voir dans quelle mesure il faut corriger ce qui peut constituer des risques d’accident. Nous avons fait l’option de zéro risque d’avion et de zéro accident. Quand vous prenez ces options, ça veut dire que vous devrez être en mesure et à même de superviser effectivement toutes les activités aériennes en matière d’aviation», a laissé entendre Gnama Latta, Directeur général de l’ANAC.

Il faut rappeler que cette rencontre fait suite à celle tenue la veille sur la protection de l’environnement contre les émissions de gaz carbonique.

afreepress.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *