Les anges gardiens de la campagne

LA UNE POLITIQUE

8000 policiers et gendarmes vont assurer la sécurité des élections municipales du 30 juin.

Leur mission débute dès demain avec l’ouverture de la campagne.

Les forces de sécurité sont parfaitement rodées à ces missions renouvelées à chaque scrutin. Le dernier remonte à décembre 2018.

Et la tension politique est moins forte qu’elle ne l’a été ces derniers mois.

Lors d’une cérémonie vendredi à l’occasion du début de mission de la FOSE 2019 (Force sécurité élection), le ministre de la Sécurité Damehame Yark, a invité les candidats et les partis à éviter les discours de haine.

L’enjeu du scrutin est important. Il s’agit du contrôle d’une centaine de communes. La politique de décentralisation leur confèrera une large autonomie de gestion, notamment financière, et une forte implantation locale.

Laisser un commentaire