L’université de Lomé toujours sur la voie de la modernisation

Deux cités rénovées, une scène de spectacle construite, l’université de Lomé toujours dans l’élan de la modernisation

L’université de Lomé continue son bonhomme de chemin sur la voie de la modernisation. Après le Wifi Campus, le restaurant universitaire ou encore la rénovation des agoras, l’université de Lomé fait encore peau neuve avec la rénovation des cités universitaires A et B et la construction d’une scène au nom de Bella Bellow.

Ce jeudi, le campus universitaire de Lomé a assisté dans son antre à une double inauguration, celle des cités A et B rénovées et de la scène Bella Bellow.

Les cités A et B font peau neuve. La cité A compte 150 chambres pour une capacité d’accueil de 300 étudiants et la cité B 192 chambres pour 192 étudiants.

Pour une animation plus vivante de la vie culturelle de l’université, les autorités compétentes ont pensé à une scène de spectacle. Une scène au nom de la diva de la musique togolaise, Bella Bellow avec 1500 places a vu le jour sur le campus universitaire de Lomé. Le cout global et des cités et de la scène Bella Bellow s’élève à environ 600 millions.

Toutes ces réalisations rentrent dans le cadre de la mise en œuvre du plan quinquennal stratégique de modernisation de l’université de Lomé adopté en 2015.  Elles sont « le fruit des réformes voulues par le Prof Dodzi Kokoroko » comme l’a souligné Dr Wala Kperkurma, directeur de la planification et de la perspective à l’UL.

Puisque « L’université se réalise en actes » et que « nous ne paniquons pas, nous ne reculons pas, nous avançons toujours » a indiqué le président de l’université, les reformes se poursuivront sur le campus  et « Le changement continuera à l’UL » Prof Dodzi Korokorko a fini son discours en lançant une bombe de promesses : « Je promets en 2020 un complexe sportif, d’autres amphis et cités universitaires. Notre hier universitaire est loin de notre aujourd’hui universitaire et certainement très loin de notre future universitaire ».

Visiblement l’université de Lomé n’en a pas encore fini avec les reformes et les étudiants de leur côté, n’ont pas froid au dos en ce qui concernent leur réalisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 3

Translate »
WhatsApp chat