Les premières assises de l’ECO se tiendront à Lomé

Les premières assises de l’ECO se tiendront à Lomé

ECONOMIE

Un colloque scientifique international autour de la future monnaie commune des quinze (15) États de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est en vue. La rencontre se tiendra du 28 au 30 avril 2020 à l’Université de Lomé.

Dénommée les « États généraux de l’ECO », cette rencontre de haut niveau est une initiative de l’ancien ministre togolais de la Prospective et de l’Évaluation des Politiques publiques, le Professeur Kako Nubukpo, doyen de la Faculté des Sciences économiques et de Gestion (FASEG) de l’Université de Lomé.

Le rendez-vous est placé autour du thème « Quelle monnaie pour quel développement en Afrique de l’Ouest ? ECO 2020 ». D’après un communiqué de l’ancien Directeur de la Francophonie économique et numérique en date de ce jeudi 9 janvier 2020, de grands économistes africains dont le lauréat du Prix Abdoulaye Fadiga pour la Recherche Économique en 2010, le Sénégalais Felwine Sarr et son compatriote Demba Moussa, sont attendus à ce colloque.

On annonce également la venue à Lomé du Bissau-guinéen Carlos Lopes, le Camerounais Martial Ze Melinga, la Cap-verdienne Cristina Duarte, l’Ivoirien Mamadou Koulibaly, la Malienne Aminata Dramane Traoré, etc.

Pour Kako Nubukpo, la fin du franc CFA annoncée le 21 décembre 2019 à Abidjan et son remplacement par l’ECO « traduit surtout l’impératif pour les filles et fils d’Afrique de se retrouver pour réfléchir ensemble aux contours de la monnaie ECO idéale et de tracer une feuille de route susceptible de guider les chefs d’Etats de la CEDEAO pour une adoption rapide à 15 de cette monnaie qui doit être une véritable monnaie africaine ».

« L’expertise africaine doit être présente collectivement au rendez-vous de l’histoire car ce qui nous unit est plus important que ce qui nous divise ! L’appel à contributions sera bientôt disponible en ligne », a-t-il conclu.

Icilomé