Il est décidé depuis mardi dernier la réouverture de quelques églises et mosquées le 17 juillet prochain. La décision est rendue publique à travers un communiqué du ministre de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi. Toutefois, les cultes de nuit sont interdits.

Il ne s’agit pas d’une reprise normale des activités cultuelles, mais précise le ministre Payadowa Boukpessi, il s’agit d’une « réouverture d’expérimentation qui ne concerne qu’un nombre limité de lieux de culte, pour chacune des obédiences religieuses ».

Pour limiter le risque de propagation et mieux contrôler les lieux de cultes autorisés à rouvrir, « Sont et demeurent interdits, les cultes de nuit, les veillées de prières ainsi que les veillées funèbres», souligne Payadowa Boukpessi, dans son communiqué. Pour les chrétiens, les « zamètoto » doivent être mis en mode pause, sous peine de refermeture pour une durée indéterminée.

Rappelons que les lieux de cultes sont fermés au Togo depuis le 20 mars dernier pour empêcher la propagation du coronavirus. Avec l’annonce de cette reprise, les fidèles ont hâte de retrouver leur temple et ça ne sera pas avant le 17 juillet 2020.