Lutte contre la traite des enfants : des leaders communautaires et traditionnels outillés à Atakpamé

0
20
Lutte contre la traite des enfants : des leaders communautaires et traditionnels de la région des plateaux outillés à Atakpamé
Les participants

Les responsables d’ONG , les responsables religieux , les leaders communautaires et traditionnels de la région des plateaux ont été outillés ce mercredi 18 novembre 2020 à Atakpamé sur la protection des enfants en cette situation de crise sanitaire liée à la pandémie.


Cette rencontre placée sous le thème  » Une lutte efficace contre la traite des enfants au Togo, rédoublons de vigilance  » est Piloté par le ministère de l’action Société, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, Elle s’inscrit dans le cadre d’une série tournée lancée le 17 novembre dernier à Lomé 


L’objectif visé est de renforcer la capacité des acteurs communautaires afin de leur permettre de faire face aux divers défiés liés à la protection des enfants.


Les participants ont bénéficié de cette formation qui s’est déroulée autour des modules : la perception de l’enfer dans les communautés, ce qu’est la protection de l’enfant, ses principes et ses droits , la protection des enfants en situation d’urgence et rôle communautaire.

La cérémonie été présidé par Mme KAMA-Djonna Akoura directrice de la prévention des situations de vulnérabilité à la direction générale de la protection de l’enfance ( DGPE ) .


« Les autorités togolaises ont remarqué que le problème de traite des enfants devient de plus en plus récurrent. Il y a plusieurs années, l’Etat avait pris des dispositions pour la prise en charge des victimes de traites qui viennent pays voisins. Mais malheureusement les suivis montrent que, après quelque temps, ils repartent. Le Ministère a pris des dispositions complémentaires depuis l’année 2018 pour sensibiliser les leaders communautaires à la base pour qu’ils comprennent que, c’est important de protéger les enfants et les préserver contre le féaux de la traite des enfants » a souligné Mme KAMA-Djonna Akoura.