Mécontentement des enseignants volontaires

Les enseignants volontaires ont entamé lundi une grève de 5 jours à l’appel de leur syndicat.

A l’origine de ce mouvement, les résultats du concours de recrutement que les intéressés jugent ‘déplorables’.

‘Nous cessons le travail suite aux résultats catastrophiques du dernier concours. Nous avons constaté qu’il y a des admis qui ne sont ni volontaires, ni sur le terrain. Il y a des enseignants volontaires du privé alors que le concours ne s’adressait qu’au public’, affirme 

Florent Sondou, président de l’ANEVOT (Association nationale des enseignants volontaires du Togo).

Le chiffre des recrutements – 1000 – est en deçà des promesses, déplore le syndicat qui réclame également un meilleur traitement salarial pour les volontaires.

Republicoftogo

Translate »
WhatsApp chat