Mgr Kpodzro : « C’est pour le bonheur des pauvres, des méprisés que je mène cette lutte »

0
26
Mgr Kpodzro : « C’est pour le bonheur des pauvres, des méprisés que je mène cette lutte »

Monseigneur Philippe Kpodzro, l’archevêque émérite de Lomé, ne lâche rien. Le prélat octogénaire est de plus en plus déterminé à en découdre avec le pouvoir de Faure Gnassingbé.

Dimanche, l’homme de Dieu qui séjourne depuis la semaine dernière au domicile du candidat Agbéyomé Kodjo, a reçu la visite d’une forte délégation des prêtres et sœurs conduite par le nouvel archevêque de Lomé, Mgr Nicodème Anani Barrigah-Benissan. Une visite qui doit sûrement conforter l’archevêque émérite de Lomé et son candidat Agbéyomé Kodjo.

Au cours des échanges, Mgr Philippe Kpodzro a réitéré encore devant ses confrères prêtres, sa détermination à poursuivre le combat devant aboutir à l’alternance politique au Togo. Le prélat qui célébrera dans seulement quelques jours ses 90 ans, précise qu’il mène sa lutte pour le bonheur des pauvres, des méprisés et des malheureux. Et ce, à l’exemple du Christ lui-même.

« Combien de jour j’ai encore à vivre sur cette terre ? C’est pour le bonheur des pauvres, des méprisés et des malheureux et laissés pour compte qui ne peuvent pas se payer les médicaments, qui ont peur d’aller se soigner dans ces mouroirs qu’on a comme hôpitaux. Ceux dont les enfants n’ont pas d’école. Ceux qui tirent le diable par la queue. C’est pour eux que je mène cette lutte », a t-il fait savoir.

Et de poursuivre : « Je me suis senti sensible à cette réalité. A l’exemple de Jésus qui n’a pas ménagé ces gens, je me suis dis que je devrais faire comme lui. Je me suis soulevé contre les puissants à l’exemple de notre Seigneur Jésus. Je ne suis pas digne de la mission que le Seigneur m’a confiée de faire comme Jésus. Prier pour moi pour cette mission. Que je la réussisse malgré tout ».

Notons que c’est depuis le mercredi dernier que Mgr Philippe Kpodzro a élu domicile chez son « protégé », le candidat Agbéyomé Kodjo. Le prélat compte protéger son candidat contre toutes les manœuvres d’intimidation du régime cinquantenaire.

Icilome