Ministre Oladokoun : Fin de l’implantation anarchique des stations d’essence

0
340

En visite de terrain le mardi dernier dans la périphérie de Lomé Nord-Est (Kégué-Djagblé), le ministre de l’environnement, David Wonou Oladokoun siffle la fin à l’implantation anarchique des stations-service sur le territoire. Le contrôle sera désormais plus strict concernant la délivrance d’un permis de construire d’une station d’essence.

« Il faut envisager au-delà de ces implantations, l’aspect sécuritaire, car si un incendie se produit dans ces conditions, cela engendrera inévitablement une catastrophe », a-t-il déclaré le chef protecteur de l’environnement, Wonou Oladokoun .
« Au Burkina ou au Cameroun par exemple, il faut au minimum 500 mètres entre deux stations, mesurables à partir des extrémités adjacentes », a t-il ajouté.

Le ministre a surtout déploré la proximité des stations-services en vogue précisément à Lomé, qui ne respectent aucune mesure de distanciation, constituant ainsi un danger grave pour les riverains.

Désormais, mis à part la délivrance des certificats de conformité environnementale près de l’autorité, un contrôle préalable devra être réaliser sur les lieux, pour s’assurer de la réunion d’un minimum de conditions de sécurité dans la zone d’implantation. Sachant q’une station d’essence prise en feu, entraînera inévitablement des dommages incalculables : pertes en vies humaines, pertes matériels, pollution de l’espace naturel,…