Prévention : Renforcement des mesures sécuritaires au Port Autonome de Lomé

0
95

Afin de prévenir le genre de drame qui a coûté la vie à une centaine de personnes au Liban plusieurs autres dégâts, les ministres de la sécurité et celui de l’environnement ont tenu une réunion ce mercredi avec les acteurs du port autonome de Lomé. Des mesures répondant déjà aux normes internationales, devraient être renforcées.

« Au Togo, nos ports et leurs installations ont connu ces dernières années, une mutation progressive de leurs infrastructures, qui s’affichent aujourd’hui comme les plus modernes de la sous-région ouest-africaine et font partie des meilleurs, au plan continental », a rappelé le ministre de la sécurité, général Yark Damehane à l’entame de la rencontre .

Et d’enchainer « Cette performance attire de plus en plus de navires de tout genre, et le plus souvent en situation irrégulière comme Rhosus, le navire battant pavillon moldave de nitrate d’ammonium qui transportait les 2750 tonnes de nitrate d’ammonium à l’origine de la catastrophe du Liban ».

L’objectif de cette rencontre est de prendre des mesures tangibles pour la sécurité et la sûreté des installations et stockages des marchandises dangereuses portuaires. Il est projeté la mise en place d’une commission mixte qui jouera le rôle de veille et la surveillance de la zone. Une initiative saluées par les travailleurs de l’espace portuaire.

Il faut rappeler qu’il y a de cela une semaine, une double explosion au port de Beyrouth au Liban a fait au moins 160 morts, plus de 6000 blessés et détruit une partie de la capitale. Le pays a dû faire appel à l’aide internationale.