Gerry Taama « Il faut sauver le pont de Taponté, sur la kéran »

0
104

Le weekend dernier, le président du parti Nouvel Engagement Togolais (NET) Gerry Taama aurait fait un saut vers son village natal à Siou, dans la préfecture de Doufelgou située au nord du pays à plus de 450 km de Lomé. Voulant rendre visite à un autre village de la zone, le député n’a pas pu effectuer le voyage. Et pour cause, le pont sur le fleuve Kéran à cédé, ce qui rend difficile le déplacement des populations d’un village (Taponté) à un autre (Koutougou).

Gerry Komandega Taama plaide donc pour la reconstruction d’un nouveau pont dans sa localité « Le pont sur la keran, à Taponté, a cèdé au mois de juillet. Il devrait s’agir d’une très grosse pluie car ce pont date des années d’independance. D’ailleurs, cette année, le nord bénéficie d’une bonne pluviométrie, parfois excessive, alors que le sud recherche la pluie », a écrit Gerry Taama.

Et de poursuivre : « Les villages situés au delà du pont sont donc sinistrées, ils n’ont pas pu acheter l’engrais pour leurs champs et seules les motos arrivent à passer difficilement. L’accès aux soins de santé, aux produits d’alimentation et de construction leur est interdit. C’est pourtant de bons cotonculteurs et de sojaculteurs ».

Cette situation oblige les populations à se tourner vers le pays voisin, alors que le coronavirus sévit dans tous les coins du Togo et pire dans frontaliers « Le grand risque est que ces populations se retournent vers le Bénin, qui leur est frontalier. Il faut donc sauver ce pont, en espérant qu’un nouveau pont moderne en sortira dès la saison sèche », a t-il ajouté.