Propagation du virus : ARCEP indique, «Aucun rapport entre la 5G et covid-19»

0
98

La téléphonie mobile 5G serait vecteur du nouveau coronavirus selon le commun des mortels et des images, vidéos et messages ont circulé faisant croire à l’existence d’un probable lien entre la 5G et la propagation du virus. Des suppositions que dément catégoriquement l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP), par un communiqué daté du 23 mai dernier.

La 5G est la cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile disposant un débit quatre fois plus élevé que le débit obligatoire actuel. Elle est déjà déployée dans quelques pays sur la planète et elle est appelée à succéder à l’actuelle 4G d’ici 2025.
« Les réseaux de téléphonie mobile 5G ne propagent pas le Covid-19 et le virus ne circule ni sur les ondes radio ni par les réseaux mobiles que ce soit 2G, 3G ou 4G », indique l’ARCEP.

«fake news, infox et rumeurs sur des réseaux sociaux, selon lesquelles le Coronavirus est relié directement à l’implantation de la 5G, cette théorie est infondée et complètement fausse car elle n’a aucun fondement scientifique et est biologiquement impossible », ajoute t-elle.
Précisons que des experts de renom sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), avaient déjà démenti cette opinion controuvée qui a malheureusement poussé des individus à s’attaquer aux installations de la 5G, réalisées par les opérateurs de téléphonie mobile sur le territoire.

L’ARCEP met en garde contre tout individu qui se donnera encore ce vilain plaisir de s’en prendre aux installations de la 5G et elle informe que «les auteurs qui commettraient ainsi un délit pénal, s’exposent à une peine d’emprisonnement et une amende».