Quand un Directeur enceinte une fillette de 12 ans en classe du CM2

0
188

La crise au Togo n’est pas seulement sanitaire, malheureusement le domaine éducatif est aussi infecté par un virus. Après l’épisode de dépravation des élèves en milieu scolaire, c’est le tour des enseignants de démontrer vraiment ce qu’ils enseignent aux enfants à l’école. Un directeur d’école d’Agokpo aurait enceinté une de ses élèves en classe de CM2, âgé de 12 ans, révèle icilome.

Exacerbés par le comportement du premier responsable de l’école primaire publique Agokpo, village situé dans le canton d’Assrama, région des plateaux, les plaignants, parents de la mineur victime ont porté plainte devant le ministère des Enseignements primaire et secondaire. La demande a pour objet « Plainte pour grossesse précoce à l’école ».

Et d’entamer : « Nous venons par cette note nous plaindre contre Monsieur TCHARE N’tessyhbon, Directeur de l’Ecole Primaire Publique Agokpo (EPP Agokpo), qui a enceinté notre fille GBONE Akouvi Bella, née le 31 décembre 2007 (12 ans), élève en classe de CM2 ».

Enceinter ou courtiser les petites filles innocentes serait une habitude pour ce monsieur indélicat qui n’est autre que M. CHARE N’tessyhbon, en tous cas c’est qui fait croire les parents ayant introduit la demande.

« Nous tenons à vous informer que Monsieur TCHARE N’tessyhbon et ses collègues de l’EPP Agokpo ont été 2 fois successives coupables des faits similaires (rapports sexuels avec les élèves et traduits devant la gendarmerie d’Asrama où le directeur, au nom de ses collègues, avait pris l’engagement écrit pour éviter ce fait au sein de cette école », ont- ils signifié

Les plaignants attendent une réaction prompte et juste des autorités : « Nous vous prions de prendre toutes les dispositions nécessaires, afin de traiter notre plainte conformément aux dispositions prévues par la loi togolaise », conclut la plainte.