Retrait du système SINCERE du processus électoral : La CENI évoque un risque de piratage

Retrait du système SINCERE du processus électoral : La CENI évoque un risque de piratage

POLITIQUE

La Commission électorale nationale indépendante s’est prononcé sur le retrait du dispositif « SINCERE », de sécurisation électronique des résultats du vote sans aucune raison valable. Jeudi, l’institution a annoncé avoir eu vent d’un risque de piratage du dispositif d’où son annulation.

« Des informations concordantes font état d’un risque de piratage du système installé et la CENI a décidé de l’annulation du dispositif SINCERE de sécurisation électronique des résultats du vote », indique le communiqué de la CENI.

Le système électronique « SINCERE » était censé centraliser les résultats du scrutin présidentiel.

Ainsi, la centralisation des résultats se feront uniquement par les procès-verbaux physiques acheminés à Lomé. Les candidats de l’opposition ont beaucoup critiqué l’annulation de ce système.

La CENI s’est vue dans l’obligation de faire cette sortie pour préciser les choses.

icilomé