Suspension du chef canton de Gléï : le préfet Akakpo Edoh met en place un conseil coutumier

0
78

Une semaine après la suspension du chef canton de Gléï par le ministre de la décentralisation Payadowa Boukpessi, le préfet de l’Ogou Akakpo Edoh a procédé ce mercredi 20 janvier 2021 à l’installation d’un conseil coutumier pour le canton en présence du Maire de la Commune Ogou3, Thaddéé Kossivi, des autorités militaires, traditionnelles, civiles ainsi que les responsables d’ONG et Associations , informe le site togreport.


Le conseil coutumier composé de 37 personnes avec à sa tête le doyen en âge OKPODJOU Victor a pour mission de gérer les affaires courantes de la chefferie en attendant la reprise de fonction du chef suspendu.


Selon les dispositions de la loi N° 2007-002 relative à la chefferie traditionnelle et au statut de chefs traditionnels au Togo, le conseil coutumier au niveau du canton se compose de tous les chefs de quartiers du chef-lieu du canton, siège de la chefferie traditionnelle; d’un sage par quartier, du chef-lieu de canton au titre de personnes ressources; de trois chefs de villages les plus anciens ; de deux représentants de la famille du l’ancien chef ; d’un représentant du roi de terre s’il en existe et enfin d’un régent s’il en existe .


Le préfet de l’Ogou, Akakpo Edoh a éclairé l’assistance sur les raisons qui ont conduit à la suspension du chef canton. Il a ensuite rappelé que c’est l’Etat qui garantie la chefferie traditionnelle au Togo. Par conséquent, il y a des textes en vigueur qui régissent la chefferie traditionnelle au Togo et tout chef qui ira à l’encontre de ces textes se verra suspendu pour une durée de six mois, précise le confrère du site Togoreport.


Pour le Maire de la Commune Ogou3, Thaddéé Kossivi a dans son mot de bienvenue situé le contexte de la rencontre, rappelé le rôle de la chefferie dans une communauté et invité les 37 membres à travailler de concert avec la population.