Une riposte vaccinale contre la poliomyélite

0
11

A partir de ce jeudi 06 février, débutera dans certaines localités des régions des Savanes et de la Kara, une campagne de vaccination contre le poliomyélite.

Cette campagne de vaccination intervient après que des cas de polio ont été signalés dans l’Oti et à Cinkassé, au nord du Togo. Seront vaccinés, tous les enfants de moins de 5 ans.

La poliomyélite est une maladie très dangereuse et contagieuse provoquée par un virus qui envahit le système nerveux et peut entraîner une paralysie flasque aiguë fébrile en quelques heures. Une infection sur 200 entraîne une paralysie irréversible.

La polio peut être contagieuse par la voie fécale-orale, c’est dire par des aliments et de l’eau qui ont été contaminés en raison de mauvaises mesures d’hygiène personnelle, sanitaires ou de gestion des eaux usées. Elle se transmet également par contact étroit avec les sécrétions du nez ou de la gorge d’une personne infectée, par exemple lorsqu’elle éternue ou tousse.

Elle n’a pas de traitement, c’est pour cela un enfant vacciné contre cette maladie est protégé à vie. Elle est donc évitable que par la vaccination.

Assoli, Doufelgou, Binah, Kozah et Kéran font partie les localités ciblées dans la région de la Kara où se déroulera la campagne de vaccination qui prendra fin le dimanche 09 février.