32 C
Lomé
samedi, avril 10, 2021

Affaire Vincent bolloré : Juge Isabelle Prévost-Desprez” les faits étaient trop graves pour être jugés en quasi catimini”

Must read

Il y a de cela quelques jours, il circule sur les réseaux sociaux certains informations sur le milliardaire breton vincent Bolloré. Selon les, informations il est accusé d’avoir gonflé des contrats de communication pour la présidentielle 2010 du Président togolais, via sa filiale Havas pour s’assurer des avantages fiscaux et d’exploitations du Port Autonome de Lomé (PAL).

Le milliardaire vincent Bolloré était devant le tribunal de Paris dans le cadre d’une procédure dite de « plaider coupable ».

La Juge Isabelle Prévost-Desprez, a refusé d’homologuer tout ce qui concerne Vincent Bolloré et deux de ses anciens bras droits en Afrique en tant que personnes physiques.

Selon la Juge les faits étaient trop graves pour être jugés en quasi catimini.

Elle a évoqué « un trouble à l’ordre public et économique », « une atteinte à la souveraineté du Togo » avant de demander un renvoi devant un tribunal correctionnel.

c’est pour la première fois de sa carrière, que Vincent Bolloré venait de reconnaître publiquement, à la barre d’un tribunal, des faits de corruption active en Afrique.

« La position du Gouvernement est de ne pas commenter une procédure en cours dans les juridictions d’un pays étranger », a déclaré Akodah Ayéwouadan, Ministre des Médias, Porte-parole du gouvernement togolais.

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »