Covid-19 : Cas suspects, un centre d’isolement opérationnel à Tsévié

0
65

Pour justement protéger les populations et surtout le personnel soignant contre le covid-19, un immeuble a été mis au point par les autorités de Tsévié, appuyées par le gouvernement, pour permettre l’isolement et le suivi des cas suspects. Une mesure pour freiner bien sur la propagation du coronavirus.

La peur d’être contaminé oblige les agent de santé à doubler plus de vigilance, particulièrement en cette période de pandémie. Notons qu’ils sont les premiers exposés à la maladie même si les mesures et outils de protection sont assurés.
Le Centre Hospitalier Régional de Tsévié (CHR-T) a ouvert, le mardi 5 mai dans l’enceinte dudit établissement de santé un centre d’isolement des cas suspects au COVID-19.

« Il s’agit de trouver un cadre adéquat au sein de cette formation sanitaire qui facilite le suivi des cas suspects. Lorsque un patient sera confirmé positif, il sera transféré au centre national de prise en charge des malades du COVID-19 à Lomé », a confié Mme Agbénou Essénam, la directrice du CHR Tsévié.

C’est un ensemble de trois blocs subdivisé en deux grandes zones rouge et verte avec une troisième dite de désinfection. Le bâtiment comporte une salle de médecine générale, une salle de pédiatrie et une de gynéco-obstétrique assortie de la zone de désinfection. La création de ce centre permettra de gérer sans trop de difficultés les cas suspects au COVID-19, en attendant les résultats des analyses.

Le gouvernement multiplie donc les mesures surtout l’étendu du territoire national pour vite venir à bout de cette pandémie. Rappelons qu’à ce vendredi 8 mai, le Togo enregistre au total 145 cas de covid-19 dont 40 cas actifs, 85 guéris et 10 morts sur 9657 tests ont été effectué.