Fabre »…nous demandons aux occupants de la plage de libérer les lieux en vertu des dispositions que 3 ministres ont prises « 

0
108

Le premier responsable de la mairie Golfe 4 Jean-Pierre Fabre et ses collègues conseillers municipaux veulent communiquer autrement sur leurs différentes activités et par moments sur certaines rumeurs dites « malveillantes » dont ils feraient l’objet. Ainsi veulent ils désormais par le biais des médias Partager régulièrement les informations relatives liées au fonctionnement et aux réalités de la mairie du Golfe 4. La première séance de ces rencontres périodiques s’est effectuée ce lundi. Les discussions ont porté sur la demande aux occupants de la plage de Lomé de libérer les lieux.

En réponse à cette préoccupation, le maire du Golfe 4, s’est référé à un communiqué interministériel en date du 31 août 2020 demandant à tous ceux qui ont des installations aménagées sur le littoral de libérer les espaces occupés au plus tard le 15 février 2021.

Face aux professionnels des médias, ce lundi, M. Fabre à en croire ses explications soutien la décision issus de la note interministérielle de dégager la plage car dit il la libération de ces espaces permettront la mise en œuvre à court terme du Projet d’investissement de résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest dont le sigle anglais est « « WACA  ResIP-Togo ».

« WACA ResIP-Togo » explique -t-il est un projet conçu pour renforcer la résilience des communautés face aux effets des changements climatiques.

« La demande à quitter les plages se fait au Bénin, au Ghana, au Sénégal, au Nigéria, bref tous les pays concernés par ce projet » ajoute-t-il