Grève des enseignants : 3 membres de la SET arrêtés à Lomé

0
64
Nadou Lawson

Après l’interpellation du rapporteur du syndicat des enseignants du Togo (SET) le week-end dernier à Kara , la gendarmerie a interpellé manu militari ce mercredi au siège de la Synergie des travailleurs du Togo (STT) à Lomé, 3 autres membres du Syndicat des enseignants du Togo (SET).


Intervenant sur une radio privée de la place, Nadou Lawson , responsable de la synergie et des membres du SET parle de la violation du siège de la STT et appelle ses camarades à se mettre en alerte.


« Des gens sont venus dans notre salle de réunion. Ils ont ramassé les camarades. J’ai voulu partir avec eux, mais ils ont refusé. Ils m’ont fermée dans la salle et ils sont partis. J’ai réussi à sortir, mais ils ont aussi bloqué le grand portail de notre siège. J’ai dû pousser le gendarme avec la porte pour sortir, mais ils sont quand même partis avec les camarades. Ils n’ont absolument rien dit. Ils ont violé le siège de la STT et emporté, les camarades de force », a-t-elle narré sur une radio.


Pour les responsables de la STT, les forces de l’ordre n’ont pas besoin de venir les chercher comme ca « Nous sommes ici et j’ai appelé le ministre pour leur dire qu’on va travailler, ceci afin que les camarades viennent et que nous puissions discuter. Et voilà qu’ils sont venus nous ramasser. Pourquoi ? » , a-t-elle déploré.


Il est à rappeler que face l’arrestation de leur rapporteur le week-end dernier, avait appelé à une grève de 72 h dans le secteur de l’éducation.