La covid-19 a changé de cible : Moins de riches, plus de pauvres seraient contaminés

0
151
Rentrée universitaire : les écoles privées doivent attendre
ihou watéba

C’est le constat amère que fait le personnel de santé affecté pour la prise en charges des patients de covid-19. Dès les premières heures de la pandémie, les personnes aisées étaient plus exposées à la maladie en raison des voyages qu’ils effectuent. Mais, selon le Professeur Majesté Ihou Wateba, le premiers responsable des médecins traitants la covid-19, les pauvres contracteraient plus le virus ces derniers jours.

« Les riches ou responsables ont tout compris, ils portent des masques, ils se lavent les mains, bref, ils respectent les mesures barrières. C’est l’homme de la rue, qui ne croit pas à l’existence de la maladie, qui pense que c’est un jeu. Le mal a élu domicile au sein de ces gens-là. Tous les jours maintenant, ce sont les maçons, agriculteurs, apprentis soudeurs, menuisiers, ménagères, conducteurs de taxi moto qui sont contaminés », a déclaré le Vice-doyen de la Faculté des Sciences de la Santé de l’Université de Lomé.

Alors selon l’analyse du professeur, les riches ont vite pris conscience du mal et ils adoptent mieux les mesures barrières. Contrairement aux patriotes moins aisés ou pauvres, plusieurs restent toujours sceptiques concernant l’existence du virus mortel et négligent les consignes donnés. Chaque citoyen devrait donc se ressaisir pour un respect minutieux des règles indiquées afin de barrer la voie à la propagation du virus corona.

Ce vendredi, 6 nouveaux cas ont été enregistrés et pour l’instant, le virus a tué 15 personnes sur les 710 cas confirmés, 201 sont en traitement et 494 ont recouvré la santé, indique le site officiel du gouvernement dédié à la covid-19.