Les enseignants saluent l’engagement du ministre de l’Education

0
22
Les enseignants saluent l'engagement du ministre de l'Education

Yaovi Iletou Atsou Atcha, le porte-parole de la CSET (Coordination des syndicats de l’éducation du Togo) a salué jeudi l’engagement du nouveau ministre de l’Education, Atcha Dédji Affoh.

‘C’est un grand pas et nous comptons sur la bonne foi du gouvernement pour une satisfaction partagée’, a-t-il indiqué dans un entretien à Republmicoftogo.com.

Republicoftogo.com Nous n’entendons plus parler des revendications des enseignants depuis un bout de temps

Yaovi Iletou Atsou Atcha : On a l’habitude de dire pas de nouvelles, bonnes nouvelles; mais c’est un peu plus compliqué.

On a laissé passer la campagne et l’élection présidentielle. Notre ministre de tutelle avait promis que l’on se rencontre après le scrutin. Ce qui s’est fait en fin de semaine dernière.

Nous avons parlé de nos préoccupations dont l’intégration des deux milliards de 2019 et ce qu’il va faire en terme d’amélioration pour 2020. Les discussions ont abouti à un consensus selon lequel il sera mis en place un cadre pour débattre de ces questions afin d’y trouver une solution.

Nous saluons cette évolution puisque nous préférons toujours que des initiatives comme celle-là soient prises en amont pour éviter des mouvements, plutôt d’attendre des mouvements sociaux.

Republicoftogo.com : Que réclamez-vous au juste ?

Yaovi Iletou Atsou Atcha : Il a été convenu d’une hausse de 10 milliards de francs CFA par an du budget alloué à l’éducation nationale pour la résolution des problèmes du secteur. Et sur ces 10 milliards, deux milliards devront être consacrés aux primes des enseignants ; le reste pour les autres problèmes du secteur, notamment les infrastructures, les concours et autres.

Cette hausse a eu lieu en 2019 et les deux milliards ont été répartis sur les traitements salariaux. Ensemble, vous convenez avec nous que c’est un acquis qu’on doit consolider plutôt que de nous le retirer. 

Nous n’avons plus en cette année 2020 l’acquis de 2019. Pire, bien que la hausse des dix milliards soit effective sur le budget de l’éducation, le gouvernement estime que nous n’avons plus droit à notre quote-part des 2 milliards. Les premiers bulletins de paye déjà sortis confirment cela.

Le chef de l’Etat a décidé de la hausse de la grille indiciaire de 5% pour tous les fonctionnaires dès janvier de cette année, ce qui a été fait. Nous saluons cette décision. Si le président peut encore faire mieux, ce sera formidable.

Permettez-moi de saluer une fois encore l’engagement du ministre Atcha Dédji Affoh. C’est un grand pas et nous comptons sur la bonne foi du gouvernement pour aboutir à une solution gagnant/gagnant.

Republicoftogo