L’Opposition togolaise : Une déception après 30 ans de lutte, estime M. Jean Kissi

0
201

Reçu sur une radio privée ce mercredi, le Secrétaire Général du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), Jean Kissi dresse le bilan de la lutte de l’opposition togolaise pour la démocratie, après trois décennies. Pour l’ex député, le bilan est déficitaire couronné de déception.

« Les opposants ont déçu la population. En 30 ans de combat démocratique, nous ne sommes parvenus aux résultats escomptés », a déclaré mercredi Jean Kissi au micro d’une radio privée.

L’héritier politique du feu Yaovi Agboyibor estime que si les opposants au pouvoir de Lomé continuent de se bataille pour l’alternance, le tord est à imputer aux responsables des partis, puisque la stratégie employer n’a pas été la meilleur. Il fallait faire les choses autrement pour aboutir à un bon résultat.

Plutôt discret depuis un certain moment, Jean Kissi propose une porte de sortie de la crise : il faut un « grand compromis national », un accord politique avec en toile de fond un dialogue national qui pourra enfin mettre le Togo sur les rails. Par ailleurs, Kissi demande que les poursuites engagées contre le candidat MDK, Agbéyomé kodjo soient abandonnées.