PND TOGO : Une maigre enveloppe au concepteur du logo

0
24

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a procédé Lundi le 04 mars 2019 au lancement officiel du Plan National de Développement (PND TOGO). Cette cérémonie a été également l’occasion pour récompenser les trois (3) lauréats du concours « Mon Label PND ». Le premier lauréat a reçu un chèque de 1 000 000 F CFA, le deuxième une enveloppe de 500 000 F CFA, et le troisième une enveloppe de 300 000 F CFA.

Ces récompenses dérisoires indignent plus d’un. Sur les réseaux sociaux, les critiques des internautes contre cette petite moisson pleuvent. Certains n’hésitent pas à accuser le gouvernement togolais et les initiateurs de ce concours censé encourager et promouvoir l’entrepreneuriat et le savoir-faire des jeunes togolais.

Pour ces derniers, le PND TOGO qui pèse plus de 4 622 milliards de F CFA et dont l’objectif est de créer plus 500 000 emplois, le logo qui sera utilisé sur tous les supports pour les quatre prochaines années doit mériter largement une récompense plus consistante.

« Quand le Togolais veut payer son frère, sa main ne se tend pas. Sinon, pour un projet de 4 600 milliards de francs, le responsable du logo qui sera décliné sur tous les supports pendant 4 ans mérite mieux qu’une enveloppe de 1 million. Si nous voulons faire de notre pays l’eldorado qu’on projette pour 2022, commençons par encourager nos jeunes talents », a lâché Gerry Taama sur sa page Facebook.

« Vous imaginez? Près de 600 propositions de logos ont été récoltées dans le cadre ce concours. Mais ils étaient 3 trois à être retenus. Et voilà ce qu’on leur donne comme récompenses. C’est déplorable. Nous devrons apprendre à valoriser nos talents. Si c’était un étranger, ils allaient sûrement dérouler un tapis rouge avec des dizaines de millions. Les artistes, les sportifs et les talents togolais ne sont suffisamment pas récompensés », a renchéri un autre internaute sur sa page Twitter.

Selon certains internautes, ce faux pas du gouvernement montre à suffisance que ce fameux PND n’est pas concocté pour promouvoir l’esprit entrepreneurial des jeunes. C’est juste un artifice conçu pour plonger davantage le pays dans le gouffre de l’endettement.

Pour rappel, le gagnant de ce concours est Eric Kossi Edah.