Sokodé, le second foyer du Covid-19 au Togo

0
74
Sokodé, le second foyer du Covid-19 au Togo

Le Covid-19 ne sévit pas seulement à Lomé, la capitale togolaise. En l’espace de 48 heures, une dizaine de cas ont été enregistrés à Sokodé, une ville située dans la region centrale du pays.

Le coronavirus gagne du terrain au Togo. On était à 52 cas lundi en fin de matinée, 58 aux alentours de 22 heures puis 65 cas hier mardi aux environs de 14 heures. Ces 7 nouveaux cas qui viennent s‘ajouter au lot ont été enregistrés à Lomé (2 cas) et à Sokodé (5 cas), ont été testés positifs sur un total de 150 patients dépistés.

Selon le ministre Yark Damehame, il s’agit de : « une femme de 52 ans, Togolaise résidant à Lomé, ayant eu contact avec un cas confirmé ; une femme de 35 ans, Togolaise résidant à Lomé, ayant eu contact avec un cas confirmé ; une femme de 50 ans, Canadienne résidant à Sokodé, revenue d’un récent voyage au Canada ; un homme de 64 ans, Anglais résidant à Sokodé, revenu de Londres ; un homme de 56 ans, Anglais résidant à Sokodé, revenu de Londres ; une femme de 69 ans, Anglaise résidant à Sokodé, revenue de Londres ; et une femme de 82 ans, Togolaise, résidant à Sokodé, ayant eu contact avec les cas cités plus haut ».

A en croire le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, la courbe de la pandémie prend une proportion vertigineuse à Sokodé, parce qu’entre lundi et mardi, cette ville située dans la région centrale du pays a, à elle seule, enregistré 10 cas, et le risque de l’expansion rapide du virus dans cette partie du pays est plus qu’imminent.

« Aujourd’hui (ndlr, hier) mardi nous sommes à 65 cas confirmés, c’est-à-dire 13 nouveaux cas. Et de ces 13 nouveaux cas, 10 cas sont enregistrés à Sokodé. C’est inquiétant. En dehors de Lomé, Sokodé devient le 2em centre où cette pandémie sévit », a déploré le ministre Yark.

Selon lui, l’expansion des contaminations dans cette ville a pour « foyer un couvent géré par des expatriés dans la localité de Kouvon ».

Et c’est justement pour freiner cette propagation que le couvre-feu décrété par le chef de l’Etat sera également en vigueur dans la préfecture de Tchaoudjo. Le Général Yark annonce aussi le renforcement du dispositif de bouclage de la ville de Sokodé, le bouclage de la localité de Kouvon et de leurs environs.

Icilome