Violences meurtrières : Aimé Gogué cautionne la position des Évêques du Togo

0
66

Présidé par le professeur Tchabouré Aimé Gogué, le parti politique Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI, opposition) joint sa voix à celle de la Conférence des Évêques du Togo, pour dénoncer et condamner les violences meurtrières perpétrées fréquemment par les Forces de Défense et de Sécurité à l’encontre des citoyens, « sous le curieux silence des autorités ».

« L’ADDI joint sa voix à celle de la Conférence des Évêques du Togo pour dénoncer et condamner avec la plus grande fermeté, les violences meurtrières perpétrées souvent par certains éléments des Forces de Défense et de Sécurité à l’encontre des citoyens, sous le curieux silence des autorités. La justice est gage de paix alors que l’injustice, surtout quand elle émane de l’autorité, est mère de l’anarchie », indique le communiqué signé Tchabouré Aimé Gogué.

Et de poursuivre que « L’ADDI, comme mentionné dans ses précédents communiqués, demande au Gouvernement de sortir de sa léthargie dommageable et rendre justice aux victimes, à leurs familles et au peuple togolais pour restaurer la paix sociale dans notre pays. Faut-il le rappeler, la commission mise en place par le Gouvernement pour faire la lumière sur l’odieux assassinat du Colonel Toussaint MADJOULBA, n’a toujours pas rendu publiques ses conclusions alors qu’un délai avait bien été fixé pour cela ».

« L’ADDI tient à féliciter la Conférence des Évêques du Togo pour sa prise de position claire et sans ambiguïté aucune face à la situation sociopolitique que traverse notre pays et qui est occasionné par le régime en place», a t-il ajouté.

Pour rappel, l’opposant Tchabouré Aimé Gogué, candidat à l’élection présidentielle du 22 février dernier, a récolté 2,38 % des suffrages, ce qui lui a valu la 4è place sur les 7 candidats au scrutin.