Aéroport de Lomé : Une tentative de fraude de test covid-19 mise à nu

0
149

Depuis le réouverture de l’aéroport international de Lomé le 1er août 2020, tout se passe bien jusqu’à la découverte d’une tentative de fraude de test de covid-19. La manœuvre frauduleuse a été élucidée par le chef de la coordination nationale de gestion de la riposte (CNGR), en conférence de presse ce mercredi.

L’information affolait la toile depuis quelques jours déjà. En effet, il ressort des faits que dans une clinique de la place, un voyageur a été testé positif au coronavirus, mais ce dernier voulant repousser toute mesure de quarantaine, a corrompu l’agent de santé à changer le résultat comme étant négatif. Ce qui fut fait.

« C’est une personne qui est testée positive et aujourd’hui, on est en train de la chercher, mais elle a coupé son portable. Dans le prélèvement du lendemain, la personne a vu une clinique et s’est confiée à une personne qui est censée faire les prélèvements pour convoyer à l’INH. Il a fait le prélèvement à un autre individu, mais en marquant le nom de la personne positive. Arrivé à l’INH, on teste et on voit que c’est le même nom. Ici, on teste et c’est négatif et le même nom qu’on cherchait hier est positif », a tenté d’expliquer le Col. Djibril Mohaman, le patron de la CNGR.

Pour les autorités ayant pour 1er devoir de protéger tous les citoyens, les personnes impliquées répondront de leurs actes devant les instances pénales, a indiqué le Chef de la Riposte, en évoquant une « atteinte à la santé publique ».
« Le personnel médical ne doit pas céder aux pressions ni aux influences de quelque ordre que ce soit », a martelé le Col. Djibril Mohaman.

Depuis la reprise des vols au Togo, près de 8000 voyageurs ont été soumis au test et 31 personnes d’entre eux portent le virus mortel. « Le Togo s’est engagé à ne pas envoyer de cas positifs de Covid-19 dans les autres pays ni à en recevoir », a mentionné mercredi le chef de la coordination nationale de gestion de la riposte.