Lomé, le 3 juin 2023 – Le gouvernement togolais s’engage résolument à améliorer l’insertion professionnelle des personnes vivant avec un handicap. Cette question cruciale a été au cœur des discussions lors de la réunion du Conseil des ministres du jeudi 1er juin, où le ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation, Adjovi Lolonyo Apedoh-Anakoma, a présenté une communication détaillée à ce sujet.

Cette session a permis d’évaluer la situation actuelle des personnes handicapées et de proposer des solutions concrètes pour améliorer leur insertion professionnelle. Cette initiative s’inscrit dans la continuité des projets entrepris par le gouvernement ces dernières années afin d’accompagner les personnes vivant avec un handicap tout au long de leur parcours scolaire et de formation, ainsi que dans leur accès à l’emploi. Ces mesures seront poursuivies dans le but d’améliorer la situation des diplômés handicapés qui se trouvent sans emploi.

La prise en compte de cette frange de la population constitue l’une des priorités du gouvernement, en particulier dans le cadre du premier axe de la Feuille de route visant à renforcer l’inclusion et l’harmonie sociale. Cette démarche reflète l’engagement ferme de l’exécutif à promouvoir l’égalité des chances et à garantir le respect des droits fondamentaux de tous les citoyens togolais, quel que soit leur handicap.

En favorisant l’insertion professionnelle des personnes vivant avec un handicap, le gouvernement vise à créer un environnement inclusif où chaque individu a la possibilité de contribuer pleinement au développement économique et social du pays. Il s’agit également d’une réponse aux défis persistants en matière d’emploi auxquels font face les personnes handicapées, en leur offrant des opportunités équitables et en éliminant les obstacles qui entravent leur pleine participation à la vie professionnelle.

Dans le cadre de cette initiative, le gouvernement mettra en place des mesures concrètes telles que des programmes de sensibilisation et de formation destinés aux employeurs, afin de promouvoir une meilleure compréhension des compétences et des capacités des personnes handicapées. De plus, des incitations financières et des facilités seront offertes aux entreprises qui embauchent des personnes handicapées, encourageant ainsi une plus grande ouverture et une meilleure intégration sur le marché du travail.

Il est essentiel de souligner que cette démarche n’est pas seulement bénéfique pour les personnes vivant avec un handicap, mais aussi pour la société dans son ensemble. En reconnaissant et en valorisant les talents et les compétences de tous, nous créons une société plus inclusive, où chaque individu peut s’épanouir et contribuer à son plein potentiel.

Le gouvernement togolais affirme son engagement à mettre en œuvre les actions nécessaires pour améliorer l’insertion professionnelle des personnes vivant avec un handicap. En collaborant avec les parties prenantes concernées, il espère créer un environnement favorable qui permettra à ces personnes de réaliser leurs aspirations professionnel

les et de participer activement à la construction d’un Togo plus inclusif et prospère.