Commune Kozah 1 : Un Projet d’adduction d’eau potable et d’assainissement lancé à Tchitchao

0
56
Commune Kozah 1 : Un Projet d'adduction d'eau potable et d'assainissement lancé à Tchitchao

L’ONG programme d’Aide pour le Développement Économique et social (PADES) a lancé ce lundi dans le Canton de Tchitchao un projet d’addiction d’eau potable et d’assainissement.

Estimé à un coût global de 230 millions, ce projet viendra améliorer les conditions de vie et d’assainissement du Canton de Tchitchao notamment celles de Lohou et Hezé en eau potable.

Pour le directeur Exécutif de l’ONG PADES Batchalé AGOUDA « La priorité de ce projet est de soulager les souffrances des populations des villages du canton qui éprouvent des difficultés à avoir de l’eau potable, notamment les femmes qui sont les premières à sentir cette peine en parcourant des kilomètres par jour à la recherche de cette denrée ».

Le projet compte utiliser un forage déjà existant avec un haut débit pour envoyer l’eau dans un réservoir d’eau de 100 m3 en construction qui va la distribuer à la population par un réseau d’eau relié à 12 bornes fontaines.

Par ailleurs, le volet assainissement du projet prévoit la construction de 5 latrines VIP avec double fosses, dans les lieux publics afin de continuer à assainir le milieu.

« Des actions de sensibilisation de la population aux gestes d’hygiène, la mise en place d’un organe de gestion du réseau et la formation des membres des Comités Villageois de Développement (CVD) dans la prise en compte du projet font aussi partie des activités », précise le directeur exécutif de PADES.

Il faut signaler que l’ONG PADES et son partenaire Hydraulique Sans Frontière travaillent également avec d’autres partenaires tels que la Faculté des Sciences et Technique (FaST) de l’Université de Kara. Cette dernière apporte son expertise en termes d’analyse de la qualité de l’eau du réservoir en construction.

Jeremy