Lomé, le 1er juin 2023 – L’équipe gouvernementale togolaise s’est réunie ce jeudi en conseil des ministres à Lomé, sous la présidence du chef de l’État Faure Essozimna Gnassingbé. Cette rencontre a été l’occasion d’examiner plusieurs sujets d’importance dans des domaines variés, reflétant la volonté du gouvernement de promouvoir le développement et le bien-être de la population.

Parmi les points à l’ordre du jour, l’adoption de deux projets de décret a été saluée comme une avancée significative pour l’harmonisation des compétences entre l’État et les communes dans les secteurs de la santé et de l’éducation. Ces décrets définissent les modalités d’exercice de ces compétences partagées, permettant ainsi une meilleure coordination et une prise de décision plus efficace dans ces domaines cruciaux. Cette mesure démontre la volonté du gouvernement togolais de renforcer les services de santé et d’éducation à tous les niveaux de la société.

En outre, trois communications importantes ont été présentées lors de cette réunion. La première a porté sur la nécessité de mettre en place une loi de transformation digitale. Cette initiative vise à favoriser l’innovation technologique et la numérisation des processus administratifs, afin de moderniser l’administration publique et de faciliter l’accès aux services publics pour tous les citoyens.

La seconde communication a abordé la question de l’insertion professionnelle des personnes vivant avec un handicap. Il est primordial de garantir l’égalité des chances et l’inclusion sociale de tous les citoyens, quelles que soient leurs capacités. Le gouvernement a donc affirmé sa volonté de créer un environnement favorable à l’emploi des personnes vivant avec un handicap, en mettant en place des mesures incitatives et en favorisant l’accessibilité des infrastructures.

Enfin, les résultats du leasing mis en œuvre dans les laboratoires du CHU Sylvanus Olympio ont été présentés lors de la troisième communication. Cette stratégie a permis de moderniser les équipements médicaux et d’améliorer la qualité des soins dispensés aux patients. Ces avancées témoignent de l’engagement du gouvernement togolais à investir dans le secteur de la santé pour offrir des services de qualité à l’ensemble de la population.

Le conseil des ministres de ce jour démontre la détermination du gouvernement togolais à mettre en œuvre des réformes ambitieuses dans divers domaines clés. Ces mesures visent à renforcer les infrastructures de base, à promouvoir l’innovation technologique et à améliorer les services essentiels tels que la santé et l’éducation. Le gouvernement togolais s’engage ainsi à répondre aux besoins de sa population et à favoriser un développement durable et inclusif pour tous.